skip to Main Content
Le musée nantais vivant de l'automobile +33 (0)6 58 19 49 45

1C’est sous un soleil généreux mais frais que le RDV de cette sortie vers l’ile aux fleurs est attendu par 35 personnes de l’AT et 3 venant de l‘extérieur, cela représentait 20 voitures.

Comme a l’accoutumée, distribution des plaques, encaissement du montant de la sortie et café brioche avant d’entamer un périple de 95 kms qui nous attendait vers le port de l’Herbaudiere, point de RDV pour un déjeuner a la crêperie Les Embruns.

Un bel itinéraire qui nous faisait passer par le marais Breton entre Machecoul et Beauvoir sur mer, route bordée d’étiers et de roseaux où se délectaient de grenouilles ou de petits poissons, hérons, aigrettes, cigognes, huîtriers pie, pluviers argentés et barges rousses.

Un premier arrêt vers 10h au port du Bec, chez Melon ou tout est bon, le parking nous étant réservé, c’est avec plaisir que nous passons à table, pour déguster les huitres de ce producteur, bien sûr arrosées de muscadet de Sèvre et Maine, et pour ceux qui n’aiment pas les huitres, le patron avait prévu, rillettes de porc et de saumon.

 

11h15, il est temps de repartir vers l’ile pour nous arrêter chez un producteur de sel indépendant qui nous explique le fonctionnement du marais salant, de son activité, de la différence entre un paludier et un saunier, d’origine savoyarde, ce producteur a trouvé son bonheur dans le marais. Nous en profitons pour faire quelques achats à sa boutique, n’hésitez pas a y retourner, un drapeau savoyard est le point de repère sur la droite au milieu de l’ile.

 

 

 

 

 

 

13 heures, c’est l’heure de se retrouver à la crêperie sur le port de l’Herbaudiere, nous garons nos voitures entre les bateaux en restauration et les engins de levage, cela ressemble à un site industriel,

la aussi la place nous est réservée.

Tout au long de l’après midi, de nombreux badauds se sont faufilés entre nos voitures, les commentaires ont du aller bon train.
Au menu, moules à la sauce rouille ou galette complète, les glaces faites maison nous ont bien rempli l’estomac.

 

 

A la sortie de notre repas, une promenade sur le port et la jetée nous a fait prendre un bon bol d’air sous un soleil toujours aussi radieux, et vers 18h, il fallait penser à rentrer à la maison, et c’est par des routes différentes que chacun rentre chez soi.

Un grand merci à André et Guy pour cette magnifique sortie.

 

Jean-Jacques G.

error: Contenu protégé !!
Back To Top